Le saviez-vous?

Bombardier a profité de l'élimination des barrières commerciales pour étendre ses activités dans tout le continent.

  • Accueil /
  • Réussites /
  • La division Transport de Bombardier : « sur le bon chemin... »

La division Transport de Bombardier : « sur le bon chemin... »

Bombardier, une entreprise canadienne bien établie dont les marques sont reconnues sur la scène internationale, a fait un long chemin depuis 1942, alors qu'elle révolutionnait le monde avec ses premières motoneiges.

De nos jours, il s'agit d'une entreprise internationale ayant des activités aux quatre coins de la planète, un concurrent dans le domaine de l'aérospatiale, et le chef de file en matière d'approvisionnement en équipement et en services dans le secteur du transport sur rails. Les activités de Bombardier dans ce dernier secteur ont une grande ampleur, avec plus de 100 000 véhicules ferroviaires dans plus de 60 pays.

La technologie de pointe de Bombardier a permis de créer le tout premier train hybride au monde, l'AGC, qui fonctionne soit au diesel, soit à l'électricité en utilisant deux voltages différents. Ce train, qui allie écologie et puissance, roule depuis octobre 2007 sur l'ensemble du réseau ferroviaire français.

L'ALENA favorise des relations commerciales dynamiques

En tirant profit de l'accès libre aux frontières américaines et mexicaines pour ses composants automobiles, Bombardier est la preuve même des relations commerciales dynamiques qui ont pris racines depuis la création de l'ALENA en 1994. Bombardier a profité de l'élimination des barrières commerciales pour étendre ses activités au Canada, aux États-Unis et au Mexique.


Usine de montage de matériel ferroviaire de Bombardier à Sahagun, au Mexique.

Bombardier a rapidement adopté le modèle des chaînes de valeurs mondiales pour ses activités ferroviaires. Sa division ferroviaire entretient un réseau de fabrication multi-sites en Amérique du Nord pour gérer ses besoins en termes de production de matériel traitant sur tout le continent. Ses activités sont réparties dans quatre sites de production qui desservent les marchés nationaux et internationaux. Ces installations comprennent les sites de Thunder Bay, en Ontario, de La Pocatière, au Québec, et de Sahagun, au Mexique, qui comptent près de 2 000 travailleurs.

L'assemblage final des produits qui entrent aux États-Unis à partir de ces sites se fait dans une cinquième installation, à Plattsburgh, New York. Bombardier utilise également une installation de production distincte près de Pittsburgh, en Pennsylvanie, qui construit des systèmes de transport automatisés et des systèmes de transfert. Les services ferroviaires, qui comprennent l'entretien du parc, la remise à neuf du matériel et l'approvisionnement en composants, sont également un domaine en pleine expansion. À l'échelle mondiale, Bombardier entretient plus de 8 000 véhicules pour des opérateurs de véhicules de transport en commun, ce qui en fait le plus grand fournisseur de services ferroviaires tiers au monde. Les installations d'entretien des rails et de services à la clientèle sont situées à divers endroits clés partout aux États-Unis. Dans le monde entier, Bombardier dispose de plus de 40 sites de production dans 21 pays.

La première commande de wagons de Bombardier a été celle de la ville de Montréal, qui a commandé, en 1974, 423 wagons pour son métro. En 1982, l'entreprise concluait son premier contrat américain d'importance en fournissant au système de transport en commun de la ville de New York 825 voitures de métro. Depuis, l'entreprise a fourni le tiers du parc de métro de New York ainsi que plus de 1 000 voitures de train de banlieue électriques pour les lignes de Long Island et de MetroNorth. En outre, Bombardier a réalisé l'Acela, le premier train à grande vitesse en Amérique du Nord, pour une entreprise ferroviaire américaine, Amtrak.

Bombardier a également fourni plus de 900 voitures de train de banlieue BiLevel pour les services de transport en commun de 13 villes de notre continent, un système léger sur rail pour la ville de Minneapolis, au Minnesota, un système monorail pour Las Vegas, ainsi que des systèmes de transport en commun automatisés et des systèmes de transfert pour 10 villes américaines. L'entreprise construit actuellement des voitures multiniveaux en acier inoxydable, à la fine pointe de la technologie pour NJ TRANSIT, qui relie l'État du New Jersey au cœur de Manhattan. Bombardier a aussi fourni des centaines de voitures de métro en acier inoxydable pour les villes de Chicago et de Toronto.

www.bombardier.com

Source : Gouvernement du Canada